Culture

Tempo Festival : « Fleur » le dernier délire de Tousch

Quand Disney rencontre Didier Super, dans l'idée ça donne « Fleur » la toute dernière création originale signée Fred Tousch.

Quand Disney rencontre Didier Super, dans l’idée ça donne « Fleur » la toute dernière création originale signée Fred Tousch.

Laurène Mazier
Photos : Zazoom Photographie

« Le Cabaret Philosophique », « Knut », « Maître Fendard. ».. Les festivaliers du Tempo le connaissent bien maintenant ce joyeux luron, adepte de la prise de parole débridée, improbable acrobate du verbe.
Fred Tousch revient donc au Tempo Festival à Sain-Leu, avec une avant première mondiale : « Fleur ».

Il a joué sa toute première pour l’ouverture du festival, mercredi soir, à 21H30 au K.
Sans grande surprise, les représentations sur Leu Tempo sont déjà complètes, mais on a quand même envie de partager avec vous ce grand moment de théâtre de l’absurde.

18403165_10212797809530859_1898323769650507282_n

Fred Tousch, qui incarne Soleil, partage la scène avec Bertrand Lenclos (Electra, une musicienne « un peu bizarre mais sympa ») et Emilie Horcholle, la jolie Fleur.
En gros, la pièce met en scène Fleur qui est convoquée par Soleil. Fleur ne sait pas pourquoi elle est là :

« À quoi je sers ?, demande Fleur
– À rien, répond Soleil.
– Je suis donc inutile ?
– Non, tu n’es pas inutile, tu es superflue. Tu es plus qu’utile, tu es futile ».

Fleur va donc décider de devenir futile à quelque chose. Autant vous dire que c’est gratiné. Sans queue ni tête, on adore. Le but ultime de Fleur ? Se transformer en shampoing mais avant, elle doit découvrir la fleur de quoi elle est. Et ça, c’est tout un parcours initiatique.

Il ont snifé la moquette ?!

Délirants, burlesques, drôles, décalés… Les comédiens chantent, jouent de la musique, ils font participer des membres du public. L’histoire ne veut rien dire et pourtant, elle nous parle. On entend le discours philosophique qui se cache derrière le comique exacerbé. Entre le besoin de faire la « Fêteuh », l’envie de se découvrir et d’être soi-même … Tous les ingrédients d’un vrai bon spectacle digne du Tempo réunis, avec « Fleur », sur la scène du K.

Merci, on avait pas autant ri depuis les Chiches Capons.

Retrouvez l’univers décalé de Fred Tousch ici : https://www.lenomdutitre.com/

0 comments on “Tempo Festival : « Fleur » le dernier délire de Tousch

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :