Tu veux qu'on en parle ?

New Zealand : à la conquête de Queenstown !

La suite des aventures de Marie ! La jeune femme a décidé de tout plaquer le temps de vivre un rêve : découvrir la Nouvelle Zélande. Cette fois, elle nous raconte son coup de foudre pour Queenstown où elle va passer les 7 derniers mois de son aventure.

fb_img_1477030462534

Me revoilà !

Depuis mon second article, je suis retournée aux sources, chez moi à la Réunion et en Bretagne. Et puis, j’ai décidé de passer mes 7 derniers mois de VVT (Visa Vacances Travail) dont j’adore le principe et le nom, à Queenstown.

J’ai eu un véritable coup de foudre… Pour la ville, je précise. C’est absolument magnifique. A mon arrivée, j’ai eu beaucoup de chance. J’ai été accueillie par une Anglaise et un Écossais de mon âge dans leur jolie maison à Sunshine Bay. Je les ai rencontré grâce à une Kiwi d’origine hollandaise avec qui j’avais longuement discuté sur un ferry entre Coromandel et Waiheke Island.
J’ai atterri de nuit sur la route de Glenorchy dans un village où se trouve un endroit magnifique nommé « Paradiz », c’est pour dire ! Au matin, j’ai été submergée par la beauté de la montagne avec ses pics enneigés et son lac à l’eau cristalline. Ensuite, tout s’est enchaîné.  D’ailleurs, je trouve qu’ici tout va vite. Entre rencontres sympas, ballades à vélo, randonnées et soirées festives…

Le bonheur pour moi après trois mois de wwoofing dans des lieux isolés avec des hôtes particuliers (mettant en perspective les belles rencontres en conclusion). Comme mon expérience de wwoofing à Tokomaru Bay avec un couple âgé anglais maori et mormon. J’aurais eu bien sûr la chance de me faire quelques amis kiwis dans l’île du Nord et triper plutôt dans les villes comme Wellington,  Auckland ( big up à la french et kiwi family de North Shore), Napier, Rotorua… Pas besoin de s’isoler quand on est déjà si isolée, que c’est presque partout beau et qu’on sait qu’on a besoin aussi, de musées, bars, concerts, de gens bizarres ,ah ah !la ville quoi !

Donc Queenstown j’y suis depuis 2 mois et tous les jours je kiffe.  Moi qui suis une bretonne du bord de mer je survis avec le lac. J’y suis depuis deux mois et tous les jours, je kiffe. Je me suis mise à fond au vélo de descente (avec du bon matériel tant qu’à faire) et un pass qui me permet de prendre un téléphérique pour faire de la descente et aussi rentrer chez moi. Ça tripe …Je tripe en tout cas. J’ai intégré un groupe de bikeuses qui se retrouvent le jeudi soir pour rider et prendre un verre. J’adore l’idée.  On est les filles « sales » de la ville (littéralement !). J’ai quelques amies maintenant : une alsacienne des Alpes,  deux anglaises dont une moitié écossaise /moitié allemande.

cliquez sur les photos pour les agrandir
Malheureusement il y a une légère exploitation des touristes, des étrangers, des personnes fraîchement arrivées comme moi mais c’est le jeu on va dire, et donc,ne pas être naïf ni dupe. J’ai déjà pas mal bougé et fait Erasmus ! C’est toujours désolant de voir le comportement de l’homme qui exploite son prochain et se croit plus fort. c’est Juste pathétique et triste. C’est fou comme les gens peuvent oublier d’où ils viennent et à qui ils parlent. Je pense qu’on adore où on déteste.. quand même difficilement cette ville.  Beaucoup de monde vit en coloc ici , et même souvent les propriétaires. Je survis étant vendeuse dans un très joli magasin de déco pour une australienne (envie de tout y acheter) et je vais bientôt commencer à travailler aussi dans une boutique locale, pour touristes. Ça va envoyer avec les cars de chinois qui débarquent ici. J’ai fait du ménage dans un hôtel : un travail dur et ingrat. Je préfère cependant entendre le côté obscur de l’homme que le voir ,je vous le dis, surtout pour 15 dollars de l’heure!

Mais au delà de ces épreuves (il y a pire ) Queenstown c’est un paradis ! C’est fun, c’est beau et ça reste super sécure. J’entends par là que c’est très agréable pour une femme qui aime être libre.

Je vous invite à passer ici  et à Wanaka aussi, plus calme, moins cher et plus authentique peut être. Mais moi c’est Q’town qui m’a fait chavirer et on oublie jamais ses premiers amours 🙂 En attendant je rigole bien quand je prends le téléphérique avec des locaux où en faisant du stop ( tout d’un speed dating parfois:)

Je vous souhaite bon vent et vous dis à bientôt. Cet article a une version en anglais.

Marie

In English now ! 

Queenstown 
I return. It has been a long time since my last piece for the blog. Since my last article, I have spent time going back to basics – at home in Brittany and Reunion Island, before deciding to spend the remaining 7 months of my working holiday visa (I love the idea of a WHV) in Queenstown. It is wonderful here. I was really lucky to be hosted by an English and Scottish couple close to my age in their beautiful home in Sunshine Bay. This was all thanks to a Kiwi woman of Dutch descent whom I met on the ferry from Coromandel to Waiheke. 
I arrived by night to Queenstown and set off on the road to Glenorchy, headed for a place called Paradise. It is something to speak of! On waking in the morning I was overwhelmed with the beauty of the crystalline lake with snow on the mountains beyond. Everything began to happen very quickly after this moment of peace, as things have a way of happening fast here; meeting good friends, good rides and parties. I was happy to be around lots of people again in a busy town, after 3 months woofing in rural New Zealand. During this time I in particular enjoyed my experience with an older Mormon couple of English and Maori origins, in Tokomaru Bay. I have made some Kiwi friends in the North Island, and enjoy the cities; Wellington, Auckland and Napier. It is not necessary to go far away from the towns to experience a place like New Zealand; everything here is different and beautiful, and personally I love to be around museums, bars, live music and interesting people in the city! 
So now I have been in Queenstown for two months, and am really enjoying the lifestyle that Queenstown has to offer. My home will always be near the sea, but home for now is by the lake. I am doing a lot of downhill mountain biking, and have a pass to go up the hill every day, bike down and return home, It’s fun. I am also a member of the “Dirt Town Queen Ride” – a group of women who ride Thursday nights (just girls) and hang out after for a beer or two. I love this! It is fun to get dirty and surf the dirt. I am making friends; a French from Les Alpes, two English and one German-Scottish. I love the mix.  
There are many foreigners here in Queenstown, mostly European. Being a tourist destination, it sure isn’t the authentic Kiwi city and can be expensive. Unfortunately, there is some exploitation of the tourists and newcomers…just like me, but this is the game and it is necessary not to be naive and get duped. I have travelled before under the Erasmus programme. It always saddens me to see the exploitation by humans of each other. It can be crazy to see the people who have forgotten where they are from and with who they are speaking. I think we like or we hate… but it’s difficult. People from all cultures share a house here, often with the owners.
When I first arrived, I worked in housekeeping for a hotel, but found the work tiring, boring and ungrateful. I would prefer to hear the horror stories than see them! Especially for minimum wage. I make my living being a salesperson in a retail shop; a fancy interior design store. Soon, I will work for a quirky Kiwi travel brand; which will be very busy – especially with the boom in Chinese tourism. 

After all, if you can conquer these challenges (and there is worse in the world), Queenstown is a Paradise. It is fun, beautiful and still safe – which is important when you are a young woman who loves freedom. I invite and encourage you to travel here. It is true nearby Wanaka is calmer, more affordable and authentically Kiwi – but for me it is the beauty of Queenstown that has stolen my heart and we cannot forget our first love. Meanwhile, I laugh at the experience of meeting people hitchhiking or taking the gondola up the mountain that it is like speed-dating someone! 
I wish you the best, and see you soon. (This article was read and approved by my friend – a sweet and beautiful kiwi woman :)) 

0 comments on “New Zealand : à la conquête de Queenstown !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :